Dans le ventre de l’architecte : une exposition sur l’architecture du lycée

50 ans Pétrarque ! Saison 1 : architecture et culture
vendredi 1er février 2019
par  cantonelli

Pour fêter ses 50 ans, le lycée Pétrarque a choisi de mettre à l’honneur l’architecture du lycée pendant de la saison 1 des festivités qui a eu lieu en Mai 2018, . A cette occasion Cati Antonelli, documentaliste, a créé une exposition "Dans le ventre de l’architecte" et l’a mise en espace avec la complicité de l’équipe du centre de ressources, de l’équipe technique du lycée et de quelques élèves. Une belle aventure !

DANS LE VENTRE DE L’ARCHITECTE
Pourquoi intituler une exposition sur l’architecture du lycée « dans le ventre de l’architecte » ?
A Marseille, dans la Cité Radieuse, que les marseillais appellent « la maison du fada » en raison de l’étrangeté de l’architecture de Le Corbusier, se trouve un restaurant nommé « le ventre de l’architecte » (en référence au film de Peter Greenaway)
Le titre de cette exposition est donc un clin d’œil à Le Corbusier, architecte qui fut le premier à valoriser le béton brut et dont François Girard, grand admirateur, s’inspira pour concevoir le lycée Pétrarque.
Si le ventre est souvent lié à la nourriture « avoir le ventre bien plein » ou à contrario « le ventre vide », il est, dans beaucoup de civilisations, un symbole féminin de fertilité, de fécondité, de naissance.
Pour les taoïstes et la médecine chinoise, le QI original, lieu de rencontre du corps énergétique et du corps physique, se situe au milieu du ventre qui est dés lors considéré comme un centre énergétique, un centre de gravité et un centre émotionnel.
Pour les bouddhistes, le ventre représente le bonheur, la chance, la plénitude.
Pour les indiens, le ventre est le siège de l’âme, racine de la vie, un deuxième cerveau.
Mais alors qu’y a t-il dans le ventre de l’architecte ?
Une imagination fertile qui permet de créer des bâtiments ou d’inventer des histoires.
Une énergie hors du commun qui pendant près de 90 ans nourrit encore et encore la créativité.
Une sensibilité qui engage corps et âme à défendre l’humain avant tout, en s’engageant dans la résistance, en militant avant l’heure pour l’écologie, en pratiquant une architecture soucieuse du bien être des êtres humains…
Dans le ventre de ces deux architectes frémissent les idées, mijotent les mots et les traits, bouillonne la passion.
Bon voyage dans le ventre de l’architecte.
Cati Antonelli


Portfolio

Titre de l'exposition Allée François Girard qui accueille les plans (...) Table de dessin présentant les deux architectes :