Seconde générale

Objectif


La classe de Seconde générale et technologique est une classe de détermination qui prépare les élèves au choix des parcours du cycle terminal conduisant au baccalauréat général, au baccalauréat technologique et au-delà, à réussir leurs études supérieures et leur insertion professionnelle.
Elle a pour objectif de laisser aux élèves des choix les plus ouverts possibles. Elle dispense une culture générale commune, tout en permettant de découvrir de nouveaux domaines littéraires, économiques, scientifiques ou technologiques.
Elle associe :

- Des enseignements communs (80 % de l’horaire-élève)

- Des enseignements optionnels au choix.


Enseignements d’exploration = options obligatoires :

- Economie

- Ecologie Agronomie Territoire & Développement Durable

Conditions d’admission

Après la Troisième et quel que soit votre établissement d’origine et votre lieu de résidence, vous pouvez vous inscrire en Seconde Générale et Technologique au Lycée Pétrarque (lycée public non sectorisé). L’admission relève toutefois de la même procédure que celle des autres établissements scolaires : dossier établi par le collège d’origine et transmis à l’ Inspection Académique sur avis favorable du Conseil de Classe de Troisième

Programme de la formation

Enseignement d’exploration Ecologie Agronomie Territoire & Développement Durable
Classe de Seconde site de l’ONISEP
Référentiel sur éduscol
Fiche de présentation de la classe de seconde au lycée Pétrarque Avignon

Options facultatives


- [Equitation]

- Rugby


Poursuites d’études


- Au Lycée Pétrarque
Bac Général
Bac Technologique

- Dans un autre lycée
Bac Général
autre Bac Technologique


Documents joints

PDF - 1.2 Mo

Articles publiés dans cette rubrique

mardi 10 janvier 2017
par  Communication

Emile Zola en Seconde

A partir de la lecture du roman Therese Raquin de Emile Zola.
Les élèves de seconde ont fait un CARNET DE LECTURE (carnet présenté comme un bel objet, évoquant leurs impressions de lecteurs, leurs ressentis)
Le point de vue était libre, la narration pouvait prendre pour support une personne (...)