3592 Route de Marseille

84911 Avignon

PORTES OUVERTES

3 février 2024 9h-16h

Plan Local « Enseigner à Produire Autrement, pour les transitions et l’agroécologie » (PLEPA) de l’établissement

Par circulaire DGER/SDRICI/2020-68 du 30 janvier 2020, le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a lancé pour 4 ans un nouveau plan d’action « Enseigner à Produire Autrement, pour les transitions et l’agroécologie » (EPA2) qui vise à accélérer et amplifier l’accompagnement des transitions prévues au projet agroécologique pour la France, par la mobilisation de l’enseignement agricole.

Ce plan implique l’ensemble des acteurs de l’enseignement agricole technique et supérieur, public et privé, au niveau national, régional et local.

Il est construit autour de 4 axes :

  1. Encourager la parole et l’initiative des apprenants sur les questions des transitions et de l’agroécologie ;
  2. Mobiliser la communauté éducative pour enseigner l’agroécologie et poursuivre les transitions ;
  3. Amplifier la mobilisation des exploitations agricoles et ateliers technologiques comme support d’apprentissage, de démonstration et d’expérimentation ;
  4. Développer l’animation dans les territoires et l’essaimage des pratiques innovantes.

Ces axes contiennent des actions composées de sous-axes avec indicateurs de suivi.

L’EPLEFPA Durance & Pays des Sorgues s’est engagé en avril 2021 dans une démarche d’élaboration de son Plan Local « Enseigner à Produire Autrement, pour les pour les transitions et l’agroécologie » (PLEPA). Ce dernier a été délibéré en Conseil d’administration du 26 novembre 2021. Après expertise, l’autorité académique (DRAAF SRFD PACA) nous a notifié sa recevabilité le 17 juin 2022.

A défaut de Projet d’établissement actualisé, la construction du PLEPA a été proposée comme l’occasion de l’élaboration d’un projet collaboratif de l’ensemble de l’EPLEFPA sur des thématiques qui sont au cœur de nos préoccupations et mettant en cohérence nos actions concrètes.

L’Établissement est en perpétuelle « transition », dans le sens étymologique du terme latin transire qui signifie « aller au-delà ». Sa dynamique n’intervient pas toutefois en rupture avec son passé, mais bien en continuité avec des valeurs centrées sur l’apprenant et l’humain, en cherchant à s’adapter en permanence au contexte local et territorial et à ses besoins.